Centre fermé pour cause de COVID-19

Nouveau coronavirus : mesures de la Confédération

La protection de la population est la priorité absolue du Conseil fédéral. Il a déclaré que la Suisse se trouve actuellement dans une « situation extraordinaire ». L’ensemble du pays est concerné et chacun doit prendre ses responsabilités. Vous trouvez toutes les informations sur cette page.
Le Conseil fédéral a décidé de déclarer la situation qui prévaut actuellement en Suisse de situation extraordinaire au sens de la loi sur les épidémies. Il édicte des mesures plus strictes pour la population, les organisations et institutions ainsi que les cantons. Il entend endiguer la propagation du nouveau coronavirus, protéger les personnes particulièrement à risque et assurer l’approvisionnement de la population en soins et en produits thérapeutiques.

Mesures visant la population, les organisations et les institutions

Interdiction des cours présentiels dans tous les établissements de formation

Les cours qui exigent une présence physique dans les écoles, les hautes écoles et les autres établissements de formation sont interdits. Cette interdiction s’applique jusqu’au 19 avril 2020.

Les cantons doivent mettre en place des offres de prise en charge pour les enfants qui ne peuvent pas être gardés dans un cadre privé. Les personnes particulièrement à risque ne doivent être sollicitées.

Manifestations et établissements

Le Conseil fédéral interdit les manifestations publiques et privées. Les manifestations sportives et les activités associatives en font partie. Tous les établissements accessibles au public sont également fermés, en particulier :

  • les magasins et les marchés
  • les établissements de restauration
  • les bars, les discothèques, les boîtes de nuit et les établissements de services érotiques
  • les établissements de divertissement et de loisirs, en particulier les musées, les bibliothèques, les cinémas, les salles de concerts, les théâtres, les casinos, les centres sportifs, les centres de fitness, les piscines, les centres de bien-être, les stations de ski, les jardins botaniques et zoologiques et les parcs animaliers
  • les établissements proposant des prestations impliquant un contact physique (salons de coiffure, de massage, de tatouage et de cosmétique)

L’interdiction ne s’applique pas aux établissements et aux manifestations suivants :

  • les magasins d’alimentation et les commerces qui proposent des denrées alimentaires et des biens nécessaires à la vie quotidienne (p. ex. kiosques, magasins de stations-service)
  • les établissements de restauration rapide (take-aways), les cantines, les services de livraison de repas et les établissements de restauration pour les clients d’hôtels
  • les pharmacies, les drogueries et les magasins de moyens auxiliaires médicaux (p. ex., lunettes, appareils auditifs)
  • les bureaux de poste et les agences postales
  • les points de vente des opérateurs de télécommunication
  • les banques
  • les stations-service
  • les gares et autres établissements de transports publics
  • les services d’entretien et de réparation de véhicules
  • l’administration publique
  • les établissements sociaux (p. ex. centres d’accueil)
  • les cérémonies funéraires se déroulant dans l’intimité de la famille
  • les établissements de santé tels que les hôpitaux, les cliniques et les cabinets médicaux ainsi que les cabinets et les établissements des professionnels de la santé selon la législation fédérale et la législation cantonale
  • les hôtels

Les établissements susmentionnés doivent respecter les règles d’hygiène et de conduite. Cela signifie notamment que le nombre de personnes présentes doit être limité afin de respecter la distance de rigueur.

Dans des situations particulières, les cantons peuvent accorder des exceptions limitées à cette interdiction. Une telle exception doit être justifiée par un intérêt public prépondérant (p. ex., manifestations visant à l’exercice de droits politiques, établissements de formation et en cas de problèmes d’approvisionnement) et de vastes mesures de prévention doivent être appliquées.

Cette réglementation vaut jusqu’au 19 avril 2020.

Leave a Reply